Comment développer ma créativité ?

Vous êtes frappé par le syndrome de la page blanche lorsque vous devez écrire une prise de parole, comme le peintre peut l’être devant sa toile et le chorégraphe devant l’espace. Vous vous sentez incapable de proposer une idée novatrice au sein d’un groupe de réflexion. Vous aimeriez pouvoir faire preuve d’inventivité aussi facilement que votre collègue dont les idées fleurissent avec tant de génie. Bref, vous vous demandez où est le mode d’emploi de la créativité, s’il s’agit d’un don ou d’une compétence, et si vous en êtes capable. Vous êtes au bon endroit !

C’est quoi la créativité ?

Quelle question ! Pour tenter d’y répondre, remontons à la source, mais quelle est-elle ? Il semblerait que l’origine du mot créativité vienne de Mathias Sarbievius et de la traduction du latin en 1623, où il était question de différencier la création en tant qu’acte divin, c’est-à-dire acte de représentation du monde créé par Dieu et en tant qu’acte propre à l’homme, c’est-à-dire selon lui, l’expression d’une qualité d’un artiste à travers son œuvre d’art.

Le décor est posé et le défi semble déjà bien difficile à relever, quand nous le regardons au travers de ce prisme : acte divin, qualité d’un article, œuvre d’art ! Waouh la barre est haute !

 

 

 

Investigation de la créativité

Heureusement, quelques mathématiciens et physiciens sont venus à notre rescousse au 19e siècle, en soulignant l’importance de l’intuition et de la créativité en tant que démarche utile pour permette de sortir de leur champ d’investigation classique. Ouf ! Une nouvelle piste se dessine !

La créativité un néologisme américain

C’est dans les années quarante que le mot « creativity » fait son apparition aux Etats-Unis, notamment chez les publicitaires (Osborn) et psychologues (Guilford), qui l’utilisent pour illustrer les recherches permettant de dégager de nouvelles solutions à des problèmes. Cette version du mot créativité tient de la racine du verbe « create » c’est-à-dire « élaboration ». Ha ! Une autre fenêtre s’ouvre sur la conception, l’imagination, la réalisation

Dans les années cinquante, le mot créativité fait son apparition en Europe grâce au psychologue humaniste Abraham Maslow et la publication de son essai (Motivation and Personality 1954) traduit en français (Devenir le meilleur de soi-même). Eurêka ! Nous nous rapprochons enfin de la créativité en tant que capacité, potentiel à développer, singularité à cultiver, où chaque être humain devient le réalisateur de sa vie, de son projet tel que nous le favorisons en coaching. La boucle est bouclée, car nous revenons au divin, c’est à dire à notre unicité et peut-être à notre part de spiritualité !

Créativité dans le Petit Robert

Il faut attendre les années 70 pour voir la première définition du nom créativité dans le Petit Robert, qui indique alors que la créativité est synonyme d’inventivité. Bref, vous voyez que les définitions ont évoluées à travers le temps, qu’elles sont nombreuses et subjectives, d’où une certaine confusion dans l’esprit du plus grand nombre. Quoiqu’il en soit, grâce à ce large spectre, chacun aura justement la place de laisser libre cours à sa créativité ! Ironie du sort qui attise encore plus ma curiosité, pas vous ?

Allez tester et développer votre créativité grâce au SCAMPER en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Créativité

 

Exploration de la créativité

  • « L’esprit n’use de sa faculté créatrice que quand l’expérience lui en impose la nécessité.» Henri Poincaré (1854 – 1912) mathématicien, physicien et philosophe français.
  • « La créativité est ce processus qui a pour résultat une œuvre personnelle, acceptée comme utile ou satisfaisante par un groupe social à un point quelconque du temps. » Léo Stein (1872 – 1947) critique d’art
  • « Fonction inventive de l’imagination créatrice dissociée de l’intelligence.» Henri Pieron (1881 – 1964)

Pourquoi rechercher la créativité ?

Peut-être pour révéler cet explorateur, qui se cache en chacun de nous. Pour laisser s’exprimer cette part de notre être qui désire comprendre, avancer, voyager, remettre en cause, (ré)inventer, bâtir, laisser une trace. Serions-nous en quête de l’immortalité ? de s’immortaliser à travers l’acte de créer ? de se prouver qu’on existe ! La créativité serait alors comme un hymne d’amour à la vie, qui s’exprime à travers tous nos sens, qui nous confèrent le privilège de sentir, goûter, voir et toucher la vie.

Lâcher-prise pour vivre pleinement l’instant présent durant un moment de créativité où le temps est comme suspendu. Prenez maintenant quelques instants et rappelez-vous la dernière fois où vous étiez totalement focalisé sur une réalisation. Comment vous sentiez-vous ?

Peut-être dans cette bulle si particulière, votre bulle de créativité comme en dehors du temps et en même temps avec un sentiment d’infini où tout est possible. Un sentiment d’être empli, rempli, accompli ! Les sens en éveil et les émotions aiguisées. Recherchons-nous encore et encore cet état de plénitude pour le plaisir qu’il nous procure et au-delà, en quête de notre identité individuelle, qui cherche à poser son empreinte, à marquer sa présence, à se faire remarquer par autrui ?

Le coaching un processus créatif

En coaching, nous favorisons ce processus de créativité, car nous savons au combien il est fertile pour nos coachés, autant dans sa source de plaisir du moment présent, que dans ses possibilités d’exploration de tous les possibles, c’est pourquoi notre maïeutique est empreinte de créativité. Il en est de même pour l’adaptation constante de nos exercices/outils. Chaque coach a sa patte, sa marque de fabrique, sa spécificité ! Quoiqu’il en soit, chaque coaching est par lui-même un processus créatif, puisqu’il n’est jamais écrit d’avance. Il se compose à chaque séance/rendez-vous d’une succession de phases propices à la créativité pour favoriser l’émergence de solutions.

La théorie de Wallas (1926) fût parmi les premières, à établir quatre étapes dans le processus de création, avec la préparation, l’incubation, l’illumination et la vérification :

  1. La phase de préparation, avec une recherche de connaissances pour se représenter la situation
  2. La phase d’incubation, avec une association d’idées et la gestion de différentes options possibles
  3. La phase d’illumination, avec une solution qui apparaît de façon non prévisible et sans effort de compréhension des phases précédentes
  4. La phase de vérification, avec une confrontation de la solution avec la réalité et son application

Que faire pour booster ma créativité ?

« L’acte créateur n’est pas un acte de création au sens de l’Ancien Testament. Il ne crée pas quelque chose à partir de rien, il découvre, mélange, combine, synthétise des faits, des idées, des facultés, des techniques, qui existaient déjà. Le tout inventé sera d’autant plus étonnant que les parties sont plus familières. » Arthur Koestler (1964, p.103)

1/ Accueillir une idée donc une pensée, un travail cérébral, un remue-méninge, parfois par surprise même en pleine nuit, n’est-ce pas ? Ce n’est pas une pensée logique, mais au contraire une errance indispensable est empreinte de liberté, où tout est possible, pour mieux clarifier, préciser et finir par décider de son but/objectif.

« Ce que cache mon langage, mon corps le dit. Mon corps est un enfant entêté, mon langage est un adulte très civilisé. » Balthes (1977)

2/ Ecouter le corps ressentant, ses sens, sentiments et émotions.  Justement, émotion, qui vient du latin e movere, qui veut dire « mettre en mouvement ». A ce stade, il est question de l’engagement du corps dans la créativité mue par une affinité de cœur, donc au-delà de la pensée, il y a la mise en œuvre, une composition, une interaction, une corporéité, une expression de soi, une inscription par le mouvement avec la possibilité d’improviser pour s’adapter à la situation avec plus de justesse, tout en gardant son but/objectif. Le corps intuitif qui s’abandonne à l’intérieur d’un cadre sécurisé, car défini.

3/ Communiquer et pour communiquer, il faut être compris et pour être compris, il faut être lisible, donc s’exposer au risque d’être incompris et désapprouvé, c’est pourquoi le processus créatif a aussi besoin d’un soutien extérieur et d’une reconnaissance dans les yeux d’autrui.

Alors, lancez-vous :

  1. Prenez une situation à résoudre ou un problème
  2. Dites-vous : « si j’étais… comment est-ce que je réagirais ? »
  3. Rassemblez ensuite deux mots antagonistes pour illustrer chacune de vos idées. Plus les cadres de référence seront éloignés, plus la flexibilité de votre esprit sera sollicité, donc votre créativité !

Pour aller plus loin, cliquez sur le bouton ci-après et continuez à booster votre créativité avec plusieurs exercices :

Créativité

Citations, livres, contes et films sur la créativité

« La créativité autorise chacun à commettre des erreurs. L’art, c’est de savoir lesquelles garder. » Scott Adams, créateur de bandes dessinés.

« Pour bien faire des objets, il ne faut pas les aimer. » Philippe Starck, Designer international

« Le goût est l’ennemie de la créativité. » Pablo Picasso

« Chaque enfant est un artiste, le problème c’est de rester un artiste quand on grandit.» Pablo Picasso

« Inventer, c’est penser à côté. » Albert Einstein

« La créativité n’est pas un talent. C’est une façon d’aborder les choses. » John Cleese (Monty Python) dans un discours sur la créativité

« La créativité, c’est 99% de transpiration et 1% d’inspiration. » Thomas Edison

« Créer est par définition un acte audacieux. C’est un passage du connu à l’inconnu. Impossible d’être créatif si l’on se refuse à faire le plongeon » JM Chaput

« La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse » A. Einstein

« Une personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover » A. Einstein

« La créativité se situe à la rencontre de la discipline et de l’esprit enfantin » Robert Greene.

« La créativité est une fleur qui s’épanouit dans les encouragements mais que le découragement souvent empêche d’éclore » Alex.F. Osborn

« Faites de la place dans un coin de votre esprit et la créativité va immédiatement le remplir » – Dee Hock

« La créativité, c’est percer le banal pour trouver le merveilleux » – Bill Moyers

« Une intuition, c’est la créativité qui essaye de vous dire quelque chose » – Franck Capra

« La véritable créativité commence souvent là où le langage s’arrête. » Arthur Koestler, fils d’Henrik Koestler, industriel et inventeur prospère

« Il faut avoir une part de délire, c’est la poésie, c’est l’incertitude, c’est l’hésitation, c’est le trouble et c’est la source de la créativité. » Boris Cyrulnik

Films et livres

La créativité, mode d’emploi, Hubert Jaoui, ESF éditeur

La créativité. Psychologie de la découverte et de l’invention, Mihaly Csikszentmihalyi, Robert Laffont.

Article rédigé par Bruno Martinez et Marie-Blanche Pennington

Sources

Cette publication fait suite à une réflexion menée en intelligence collective au sein du réseau Co&axial. Nous remercions chacun des membres ayant participé à cet échange, pour leur généreuse contribution.

Par ordre alphabétique :

Vanessa ACCETTOLA, Estelle BÉGUIN, Isabelle CHARLES, Nathalie CORTI, Fabienne DELLA NAVE, Emilie DEPOUX, David DEWEZ, Nadine FAINSILBER, Christine GODARD, Catherine GRABOWSKI, Bruno MARTINEZ, Béatrice MASSON, Jessica RIVIERRE, Laurence VEAUVY, Catherine VOISIN et votre serviteur, Marie-Blanche PENNINGTON

2020-04-28T17:43:53+02:00
%d blogueurs aiment cette page :