Intelligence émotionnelle

Les émotions, nos plus grandes alliées

Le 10 décembre, les membres Co&axial ont consacré une journée entière aux émotions, pour approfondir leurs connaissances et les partager entre pairs. Une même énergie professionnelle où savoir-être et savoir-faire se sont entremêlés vers une amélioration continue au service de nos coachés.

Répondre à nos besoins et non à nos émotions

Les émotions ont un sens. Sans émotion que serions-nous ? Des machines ! Êtes-vous une machine ?

Bonnes ou mauvaises émotions ? Là n’est pas la question ! Les émotions sont agréables, désagréables ou neutres. Elles sont là pour nous aider à entretenir ou à corriger notre équilibre intérieur. Véritables GPS internes, elles jalonnent notre parcours de vie et nous signalent si un besoin est ou non satisfait. Chaque émotion a sa raison d’être et attire votre attention sur un problème à résoudre ou une action à mener sans tarder… comme la joie qui appelle au partage et la tristesse au réconfort !

L’enjeu est donc d’accompagner nos coachés dans la compréhension et l’acceptation de leurs émotions. De les guider dans l’identification des besoins qu’elles traduisent et dans le déploiement d’une communication sincère, efficace et respectueuse. Pour ce faire, la coach Violaine de Cordon nous a présenté le jeu de cartes qu’elle a créé. Un support aussi ludique que pertinent fondé sur une approche claire, simple… et mémorable !

Appréhender sa zone de vulnérabilité

Après l’intervention de Violaine, Corinne Brun, coach en intelligence émotionnelle, nous a fait part de son travail, de ses réflexions et de ses convictions. Il a été question de la scission en occident entre cerveau gauche (valorisé car associé à la raison) et cerveau droit (où résident les émotions, souvent assimilées à de la faiblesse).

Pour Corinne, un coaching réussi tend vers une autonomie de la personne accompagnée, ce qui passe par la reconnexion à ses ressources intérieures. Autrement dit, cela se traduit par la mise en cohérence des deux êtres qui cohabitent en nous : l’être social, en interaction avec son environnement, et l’être authentique, qui est connecté au cœur.

Pour finir, Corinne nous a présenté un sujet central dans ses coachings : l’accompagnement de la personne pour qu’elle puisse tenir le plus longtemps possible dans la zone de vulnérabilité. Caractérisée par la nouveauté, la perte de confiance, la remise en question des croyances, elle est la zone de l’apprentissage, du changement, et de l’évolution de conscience. Elle se distingue de la zone de confort, celle du pilotage automatique, et de la zone de panique, où l’on se trouve en dehors de soi.

Le tempo de notre activité psychique

Écouter ses émotions c’est donc prendre le pouls de son système interne. Elles nous donnent le tempo de notre activité psychique, comme les sensations pour notre activité physique. Trop souvent laissées de côté, il est temps de les remettre au cœur des accompagnements que nous proposons à nos coachés !

Article rédigé par Sophie Lemaire et Marie-Blanche Pennington

Liste par ordre alphabétique, des membres qui ont participé au workshop du 10/12/18 : Anais Coletta, Bertrand Mangin, Christophe sala, Detelina Rizova, Eve Aboucaya, Grégory Mouilleron, Marie-Blanche Pennington, Nadine Fainsilber, Paola Spaventa, Roswitha Ponchon, Sandra Henrique, Sophie Lemaire, Tania Dinga
2018-12-14T21:33:15+02:00