Dépassement de soi

Un Workshop sous le signe du dépassement de soi

Le 9 janvier 2020, pour commencer l’année sur les starting blocks, Co&axial a organisé un Workshop plein d’énergie sur le thème de la préparation mentale. Deux intervenants, Eléna Zoebisch et Julien Picot, sont venus évoquer auprès des participants les parallèles entre le sport et le coaching. Deux interventions complémentaires pour récolter ensemble une multitude d’enseignements au service de la quête de performance de nos clients. 

Accès à la fluidité pour mieux atteindre ses objectifs

Eléna Zoebisch, experte des sports d’endurance, est venue expliquer la méthode Target et les grandes notions qu’elle recouvre.

C’est quoi le mental pour vous ?

C’est avec cette question inspirante qu’Eléna a débuté son intervention. Elle fut source de réflexion, prise de conscience et co-construction au sein de notre collectif de coachs. Voici quelques mots issus de cet échange :

La disponibilité, le complément physique, l’attitude, la conscience, le chef d’orchestre, la volonté, la prise de décision,  la tête, le commandant de bord, le déclencheur, le cendre de pilotage, le coordinateur, le démarreur, le psychisme, le partenaire, le logiciel en toile de fond, le système d’opération…

Eléna a complété ce dialogue par un retour d’expérience, en partageant avec nous les mots utilisés spontanément par les sportifs quand ils parlent eux du mental, avant d’avoir entamé un travail aux côtés d’un préparateur mental :

La pression, le stress, la déconcentration, la prise de tête, un perturbateur, l’auto-critique…

En effet, les sportifs qui pratiquent la compétition, s’entraînent physiquement pour atteindre la victoire et les résultats escomptés. Ils y pensent avant même de commencer la compétition et parfois trop… jusqu’à perdre le sommeil ou le plaisir du jeu ! Un juste équilibre qui s’apprend et s’entraîne aussi. Pour y arriver, le sportif va devoir développer ses performances psychiques, c’est à dire mettre en place un “entrainement mental” pour apprendre à se focaliser aussi sur le processus, et par moment plus que sur le résultat.

Les sources de la confiance

Il a été question des piliers de la préparation mentale, sources de la confiance : les émotions, l’énergie, la communication, l’estime de soi ou encore la motivation (qui repose sur des objectifs clairement définis et en lien avec les valeurs).

Les moments de réussite

Le sujet de la temporalité était aussi au cœur de son intervention. Comment exploiter et ancrer les moments de réussite passés (analyse, répétition mentale du geste), comment corriger les mauvais gestes effectués, et comment imaginer, visualiser la réussite ? Autant de questions qui ont ouvert de nouvelles perspectives pour nos coachs.

La zone de performance, flow ou fluidité

La posture de défi a aussi été abordée, car elle permet de basculer au moment de l’action vers la zone de performance. La zone de performance, aussi connu sous le nom de flow ou fluidité, est le « graal » du sportif. Elle s’atteint avec un état mental et une concentration justes, et donne la possibilité de recruter intuitivement les « bonnes décisions ».

Les champs de concentration

Maîtriser son action

Où porter son attention ?

  • Interne : sur son corps
  • Externe : par exemple le public
  • Large et interne : analyser/planifier la stratégie
  • Large et externe : prendre du recul après l’action, évaluer la situation
  • Étroit et interne : concentration sur soi, se préparer mentalement à l’action, protéger ses compétences dans sa bulle (procédure de concentration écrite sans temps mort)
  • Étroit et Externe : concentration sur l’agir, focalisé sur l’action immédiate à venir, produire juste et être en fluidité, sens de l’action

L’équation de la performance

Dans un second temps, Julien Picot est venu nous parler d’une multiplication toute simple et pourtant si riche d’enseignements :

Passion x Confiance = Performance.

Il n’a pas été avare de conseils pour amener les coachs à s’emparer de cette philosophie.

5 axes d’action pour se dépasser

Créer des routines.

But : être dans le bon état émotionnel à chaque instant et mettre en place des ancrages. Un moyen de retrouver cet état émotionnel à volonté et de contrer un autre état émotionnel

Auto évaluer ses ressources internes (Antoni Girod)

But : les renforcer et s’appuyer sur vos points forts via un plan d’action pour s’entraîner

Valoriser sa personnalité

But : gagner en confiance

Moyen : noter tous les aspects positifs d’une journée, même anecdotiques.

Se détacher du regard des autres

Moyen : se dire qu’on n’est pas responsable de la parole d’autrui, seulement de la la manière de recevoir la parole d’autrui

Avoir des attentes réalistes

Moyen : se concentrer sur l’effort qui ne dépend que de soi

Un esprit sain dans un corps sain

Cet objectif s’applique aux sportifs, mais pas que ! Nous sommes tous confrontés, à des moments différents de notre vie, à devoir vivre une épreuve ou atteindre un objectif. Par exemple : passer un examen, un concours, un entretien d’embauche, un oral, le permis de conduire… Les occasions sont nombreuses où nous avons besoin d’être en pleine possession de nos aptitudes physiques et psychiques. Par conséquent, la préparation mentale est utile pour accomplir des performances dans le sport et dans bien d’autres activités.

Si vous souhaitez donner à votre mental, donc à vos pensées et vos émotions leur juste place, faites appel à nos intervenants et aux coachs membres du réseau Co&axial le cercle du coaching, qui étaient présents à ce Workshop dédié à la performance et au dépassement de soi (par ordre alphabétique) :

Anaïs Coletta, Béatrice Masson, Bertrand Mangin, Catherine Grabowski, Céline Volbert, Céline Goué, Cyril Montero, Detelina Rizova, Emilie Depoux, Eve Aboucaya, Hélène Hervieu, Jean-Marc Sillam, Jessica Rivierre, Marie-Blanche Pennington, Nadine Fainsilber, Paola Spaventa, Roswitha Poncon, Sadia Denojean, Sandra Henrique.

Article rédigé par Sophie Lemaire

2020-02-12T19:45:12+01:00
%d blogueurs aiment cette page :